Capitalisme - Série (2014)
Capitalisme - Série (2014)

Série Mini-série et documentaire 1 saison (terminée) Arte 55 min 14 octobre 2014

D’où vient le capitalisme ? D’une évolution naturelle de nos sociétés ou de théories élaborées au fil des changements politiques et technologiques ? Pour y répondre, des villages de chasseurs amazoniens aux derniers communistes chinois, en passant par les traders de la City, les six épisodes de la série Capitalisme nous entraînent à travers plus de 22 pays dans une enquête rigoureuse qui ne craint pas de renverser les vieilles idoles et de mettre à mal les idées reçues. Plus d’une vingtaine d’intervenants à la pointe de l’actualité économique nous éclairent pour ce voyage dans le monde de l’après-crise 2008, sur les traces des grands penseurs qui ont jalonné l’histoire du capitalisme.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Capitalisme torrent



Merci Arte. Merci de continuer de proposer du contenu dont personne ne veut, parce que tout le monde a été habitué à avaler la médiocrité ambiante servie à toutes les sauces dans les médias traditionnels. Merci de permettre à tout le monde de voir cette série de documentaires de façon gratuite et non imposée grâce à votre replay.

Bon, ceci étant dit, de quoi est-il question ici ? Et accessoirement, pourquoi ce titre de critique ?

Ce titre évoque une autre "série" de documentaires intitulés "L'argent Dette" 1, 2 et 3. A l'époque du premier, le réalisateur avait été attaqué par les médias traditionnels lui reprochant de soutenir une thèse aussi critiquée par les historiens, à savoir que l'argent a perdu son rôle initial de "monnaie d'échange" pour devenir de la promesse de dette.

Et comme l'origine de ce phénomène remonte à une période où l'humanité toute entière était bien contente de laisser le peuple "honni" de l'époque, à savoir les juifs, s'occuper seuls de tous les aspects financiers, certains trouvent donc comme critique facile contre ces "attaques" aux fondements capitalistes de notre société de taxer toute théorie se basant sur ce fait, pour expliquer les méfaits engendrés par la théorisation de ces systèmes économiques fermés pour l'appliquer à une économie mondiale, de simple théorie conspirationniste et antisémite.

Or vous aurez bien compris si vous avez réussi à suivre ma diatribe pas forcément simple à suivre de par mon écriture décousue, qu'il n'y a aucun rapport entre la recherche des causes de nos crises économiques actuelles et les hasards de l'histoire qui ont bien voulu donner tel rôle ou tel autre à tel ou tel peuple.

Donc que vient faire la série de documentaires d'Arte là-dedans ? Et bien elle part des mêmes faits historiques. Et de part une approche beaucoup moins didactique, mais qui du coup apporte une sorte de "prestance de neutralité" au tout, elle parvient à évoquer ce même sujet sans susciter la moindre levée de boucliers.

Mais en plus de cela, elle va plus loin. Là où "L'argent Dette" nous remplie la tête de chiffres et autres tableaux, cette série ci se base sur les principaux théoriciens économistes du siècle dernier (en débordant un peu de chaque côté) pour esquisser non seulement la naissance mais aussi l'évolution de la pensée capitaliste. Et surtout de son imprégnation dans nos sociétés contemporaines.

Ainsi, elle démontre comment les théories d'Adam Smith ont été complètement détournées, tout comme celles de bon nombre d'autres auteurs, en ne gardant que ce qui arrangeait les décisionnaires financiers, et en supprimant du discours toutes les barrières que Smith envisageait pour limiter ceux-ci dans leur pouvoir. Puis elle passe par les premiers écrits s'opposant directement à cette doctrine naissante, à savoir ceux de Marx entre autres, et comment le capitalisme a réussi à étouffer ces critiques.

Enfin, elle montre combien un concept économique prétendu parfait tient en réalité sur des fondations délétères, et que ce qui a toujours été présenté comme la "Nature même de l'homme" n'est qu'une fumisterie prête à s'écrouler comme un château de sable à tout moment.