Arnaque à Hollywood - Film (2021)
Arnaque à Hollywood - Film (2021)

Film de George Gallo Comédie et action 1 h 44 min 23 juillet 2021 (France)

Max Barber, producteur de cinéma, est criblé de dettes auprès d'un chef de la mafia. Pour sauver sa peau, il prépare une arnaque à l'assurance en choisissant une star de western suicidaire, Duke Montana. Il monte à la hâte un film improbable avec l’intention de créer un accident dès les premiers jours de tournage.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Arnaque à Hollywood torrent



Remake d'un petit film méconnu des années 80, The Comeback Trail avait toutes les cartes en main pour offrir une comédie aussi noire que désopilante sur la manière de tourner un film à Hollywood. Sauf que le projet est mené par George Gallo qui — à une ou deux exceptions près — a quand même une filmo laborieuse. Son dernier film est The Poison Rose co-réalisé avec un Italien, pas de quoi être rassuré donc.

Nous suivons ainsi Max Barber (Robert De Niro, en forme mais dont la gloire est, à l'instar de son personnage, bien derrière lui), producteur endetté envers un dangereux gangster (Morgan Freeman, qui retrouve Gallo après The Poison Rose) qui décide de produire un nouveau film en espérant toucher l'assurance-vie de son protagoniste principal si ce dernier meurt accidentellement lors d'une cascade. Sauf que cette ancienne star dépressive et suicidaire (Tommy Lee Jones, finalement remplaçable) semble increvable et que les premiers rushs du film fleurent bon la course aux Oscars... et sauf que cette idée arrive très tard dans l'intrigue et n'est pas assez exploitée.

À dire vrai, tout n'est pas assez exploité. Les gags sur les "accidents" de tournage tombant à l'eau sont finalement assez discrets, les quelques touches dramatiques sur nos personnages vieillissants sont aussi réussies que trop rares, l'interprétation d'un casting pourtant prestigieux ne volera pas plus haut, les deux ou trois scènes d'action souffrent du faible budget du film, l'envers du décor d'un tournage pendant les seventies est à peine esquissé... Tout semble partir des meilleures intentions sans jamais parvenir à concrètement décoller. En piochant dans la filmographie des frères Coen ou de Tarantino, le réalisateur-scénariste n'arrive pas à proposer un ensemble consistant, vraiment cynique et/ou amusant.

Oscillant entre une refonte de Bip-Bip et Coyote arrivant sur le tard et un remake du pauvre de Avé César (rien de vraiment croustillant à se mettre sous la dent sauf peut-être la "ronde" des réalisateurs triés sur le volet pour mettre en scène le film, particulièrement frustrante car très brève), The Comeback Trail loupe le coche et ne s'avère plaisant que grâce à son casting rassurant et une poignée de séquences amusantes. Pour le comeback de ses acteurs, c'est raté en revanche.