Rinne no Lagrange: Flower Declaration of Your Heart - Anime (2012)
Rinne no Lagrange: Flower Declaration of Your Heart - Anime (2012)

Anime de Haruyuki Morisawa et Tatsuo Satô Animation, science-fiction, action 2 saisons (terminée) Tokyo MX 25 min 8 janvier 2012

Admirant sans cesse la mer de Kamogawa, sa ville natale, Madoka est une jeune fille de 17 ans qui apprécie apporter son aide à des personnes en difficulté, à travers l'activité de son club. Néanmoins, il s'agit de la seule membre qui constitue ce club.

Jusqu'à ce qu'un jour elle rencontre une fille énigmatique arrivant de l'espace. Elle essaye alors de la convaincre de rejoindre le club. Peu après que Madoka soit parvenue à ses fins, elle a affaire à une autre personne venant de l'espace, tout comme celle dont elle a fait la connaissance plus tôt.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Rinne no Lagrange: Flower Declaration of Your Heart torrent



Testé un peu par hasard au milieu de l'océan de médiocrités des animés de l'hiver 2012, Rinne no Lagrange n'avait au premier regard pas grand chose pour attirer le chaland, un mecha design pas folichon (assuré par Nissan, oui ceux qui font des voitures) avec modélisation 3D, un cast uniquement composé d'héroines (pour vendre des figurines beach queen et du doujin yuri) et le studio Xebec aux commandes.

Seulement il y a eu l'épisode 1, on est comme ça devant son écran dubitatif à découvrir la série et son héroine Madoka (non pas celle avec une tête de ballon de rugby) qui est (un peu) marrante à gueuler dans tous les sens avec son dynamisme ambiant, puis on commence à parler de robot et on se dit que peut être ça va être distrayant et là...

Crash bim boum le mecha est finalement en 2D l'héroïne nous fait croire quelques secondes qu'on est dans un animé de super robot et annhile ce que l'on espéraît être l'ennemi of the week avec un souplex tout bonnement magnifique, et là clairement on nous a vendu du rêve, beaucoup de rêve, trop meême puisque jamais la série ne parviendra à nous surprendre de cette façon dans un mecha-musume dont les mecha sont aux abonnés absent... les 3/4 du temps.

QU reste-t-il au final ? Un casting pas très folichon mais pas mauvais non plus (une Rei bis bis bis bis et une pouffe à gros nichons pour compléter le trio d'héroine) de la comédie qui tapera juste une fois sur deux ("I'm a guy you know") et pas mal de slice of life insipide ponctués de scènes complètement stupides.

Mais c'était bien animé, et l'épisode 1 était cool putain, puis le 4 aussi, puis le dernier ça allait et le chara design, l'ost et l'animation sont à la hauteur. Tout le reste ? Entre affligeant et passable hélas

(pour le rêve cf ce trailer bien mensonger http://www.youtube.com/watch?v=Tc5cnYOV18Y )

J'ai toujours un (tout) petit peu d'espoir pour la saison 2, mais je ne me fais guère d'illusions.