Grandia II HD Remaster (2015) - Jeu vidéo
Grandia II HD Remaster (2015)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Game Arts et GungHo Online Entertainment PC et Nintendo Switch Jeu de rôle 24 août 2015

Version remasterisée de Grandia 2 apportant son lot d'améliorations graphiques, les voix japonaises et le texte en japonais, anglais, français et allemand. Anciennement appelée "Anniversary Edition" elle a été officiellement rebaptisée "HD Remaster" à l'occasion de la sortie sur Switch.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Jeux Grandia II HD Remaster (2015) torrent



Jeu fini en 35 heures avec une team lvl 57 et en Hard a cause d'un bug dans ma sauvegarde, le jeu a été fait en normal durant au moins les 2/3 de l'aventure

Ce devrait être logique que je m’intéresse a la suite d’un des systèmes de combat le plus dynamique que le tour a tour puisse donner, d’autant plus que c’est un peu la traversée du désert ces derniers temps.

Donc Grandia 2, suite 128 bit d’un jeu a l’origine sur Saturn 32 bit, l’occasion de passer tous ces pixels a la mode du polygone, ça marche plutôt bien même si évidement : la 3D vieillit plus mal que les pixels. En cut scène, ça passe un peu moins bien car les modèles 3D sont inexpressifs et il manque parfois quelques portraits pour certains persos, Grandia 1 était plus expressif sur ce point. Je peux aussi dire qu’ils ont mis le paquet sur les effets speciaux des sorts qui ont l’air d’être vraiment super...l’air parce le tour de passe passe (des vidéos superposés a l’écran) fait qu’on mange des vidéos en 480p (ou moins ?) grand max a l’écran, l’effet de flou ne leur rend donc pas totalement justice.

Un autre point casse pied est que ces cinématiques coupent pour certaines assez longtemps l’action et ne sont bien évidement pas skipable, ça m’a sérieusement gonflé sur le boss final par ailleurs. Le système d’IP fait toujours autant des merveilles mais je vais avouer...j’ai préféré Grandia sur ce point : En vrac, c’est le même système a une passe d’équilibrage plus ou moins réussi mais le passage au full 3D s’est passé avec quelques fracas : les soucis de pathfinding, qui existait aussi dans le 1, sont ici un peu plus amplifiés, en particulier quand 2 persos bougent en même temps, il y’a comme un zone d’exclusion un poil exagéré autour des individus qui peuvent causer quelques soucis. Autre grief, un peu personnel, c’est l’attaque critique que j’ai trouvé moins utilisable dans ce jeu : les persos ont la sale habitude de s’éloigner de trop alors que le tempo avant de passer de COM a ACT (le temps de cast pour les deux du fond) est plutôt court coté monstre, sans compter que l’animation lourde aide pas non plus. Et puis bon, tout le monde a un skill d’annulation qui devient vite instant donc a quoi bon ? La progression s’est par ailleurs assagie comparé au 1 : fini la nécessité d’utilisé un skill a rallonge, on gagne maintenant des Sous (oui, j’ai aussi rigolé par l’appellation) spéciaux et magique pour apprendre et améliorer ses skills. Ca à du bon et du moins bon : forcement, Grandia 1 abusait pour certaines écoles (va monter le feu avec sa portée ridicule…) mais ça fait aussi plus basique comme progression. Par contre, le système de passifs pour spécialiser ses persos est une très bonne idée, malgré quelques ratés (hé oh, la Magie Esotérique qui n’annule pas les cast comme c’est dit!). Le feedback visuel pour la zone des sorts, c’est parfait, rien a dire dessus...bon ok, les plans caméras peuvent être un peu foireux mais c’était vraiment un gros plus comparé a Grandia 1 où c’était « a la louche ».

Niveau musical...après réécoute, c’est plutôt très sympas, peut être pas au niveau de Grandia 1 (dont je préfère son thème de combat), certaines musiques sont vraiment au point (la révélation a Mirumu et les chœurs a la cathédrale) mais j’ai un peu de mal avec ce type de synthé. Par contre, j’ignore si c’est encore un problème du remaster mais le mixage audio est...erf, beaucoup de sons sont trop fort, voir saturent carrément. L’ajout des voix japs est une bonne chose...quand on peut les entendre, la synchro avec le texte étant absente : il est pas rare que les boites de dialogue est une ou deux lignes d’avances, coupant au passage l’interlocuteur.

J’imagine que je fini par le plus gros changement du coup, le ton de l’histoire : Et effectivement, c’est beaucoup plus sombre que Grandia 1 avec des moments parfois malaisant, Mirumu est effectivement très réussi sur ce point, et un héros plus mature, cynique parfois (et son humour noir a fait mouche plusieurs fois pour moi) mais malgré un ton encore shonen, le jeu reste quand même humble et n’abuse pas en toute occasion...sauf passé la révélation du grand méchant qui s’est avéré caricatural au possible, j’ai eu une sensation de rush a partir de ce point, triste aussi que la partie genèse de l’histoire racontée par Elmo soit aussi vite expédié, j’ai même pas eu le temps d’intégrer tout ce qu’il a raconter, j’ai aussi eu l’impression que le jeu singeait la dernière partie de Grandia 1. Comparé a ce que j’ai pu lire parfois tout le casting est attachant et a droit a son développement personnel. J’ai beau préféré l’ambiance aventure du premier jeu, je ne peux nier les qualités du changement de registre de Grandia 2.

En ce qui concerne la qualité du remaster, c’est...mouais, on va pas se le cacher, c’est très bof : Calme sur la deuxième moitié, la première partie du jeu a eu son petit lot de crash MALGRÉ le patch tout récent : après un boss, c’est jamais drôle. Les cinématiques en 480p, c’était attendu mais vu leurs utilisations en combat, c’était plutôt gênant, certaines sont parfois même difficilement lisible et j’ai même eu l’une d’entre elles où la luminosité était...presque a zéro, celle juste avant que Mareg quitte le groupe en plus, un bon gâchis ! C’était aussi très gênant les coupures de musiques et le mixage raté...et franchement ça aurait pût être corrigé aussi. Oh et après cette fameuse cinématique, mon jeu s’est visiblement mis en Hard...alors que normalement, c’est pas possible de changer la difficulté. Mais bon, même si j’ai galéré sur le boss de fin en hard (il avait une vitesse de folie quand même!) et aussi sur des paires d’yeux dont je tairait le nom, le jeu est facile...certains skills peuvent même briser la difficulté et gâcher quelque peu l’expérience.

Au final, je suis un poil déçût par le manque d’améliorations comparé a Grandia (qui a quand même 2 génération de console d’écart en plus d’être a la belle époque) mais Grandia 2 a aussi une expérience plus maîtrisée...plus linéaire aussi mais vu les zones « ouvertes » de Grandia 1, je sais pas si c’est un si mauvaise chose…

Les plus L’IP système toujours aussi passionnant La configuration apportée par les livres de passifs Le changement réussi de ton dans le scénario Un casting réussi Rythme de l’aventure mieux maîtrisé Les magies sont visuellement réussies Les save points toujours bien placés

Les moins Un « remaster » a la truelle Pas tant d’ajouts de gameplay Les soucis de pathfinding en combat Toujours cette camera isométrique trop proche… Un léger manque de diversité dans les attaques des persos Linéaire

7.5 (7 pour le portage)/10