Alice - Série (2009)
Alice - Série (2009)

Série de Nick Willing Aventure, drame et fantastique 1 saison (terminée) SyFy 1 h 30 min 6 décembre 2009

Une adaptation libre et moderne du conte de Lewis Carroll. En passant de l'autre côté du miroir, la jeune Alice Hamilton découvre une ville inconnue constituée de tours et de casinos, sous le contrôle d'une Reine malicieuse qui ne voit pas l'arrivée d'Alice d'un très bon œil...

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Serie Alice torrent



Plutôt que de suivre le livre à la lettre, la mini-série Alice (enfait deux épisodes de 1h30) s'en inspire vaguement pour créer son propre univers original. Ici, Alice est ceinture noire de karaté, et elle se retrouve au Pays des Merveilles alors qu'elle part à la poursuite des ravisseurs de son petit ami. Le Pays des Merveilles d'ailleurs n'a rien d'un univers de conte de fée : ville d'immeubles abandonnés, personnages mafieux, méfiants, méchants - de quoi choquer au début, mais au final assez plaisant. On retrouve le Chapelier, la Reine de coeur et tous le personnages du livre, parfois juste pour une très brève apparition (inutile ?). Un petit plus, ils ne se sont pas risqué à faire parler des animaux : le Lièvre de Mars, et le Lapin Blanc sont donc des "humains".

Alors ok, le thème n'est pas des plus originals : Alice au Pays des Merveilles a reçu un paquet d'adaptations. Mais je pense que celle-ci vaut le coup : elle est pas très longue et le format série permet que l'enchainement continu de péripéties ne soit au final pas trop indigeste, les acteurs sont convaincaints (Kathy Bates en reine de Coeur.), les effets spéciaux très jolis, et l'histoire plus ou moins bien ficelée.

Enfait, pour moi, la série Alice est ce qu'aurait du être le film de Tim Burton : une reprise décalée et déjantée du livre, avec des personnages fous (et je parle pas du Chapelier, qui ici, n'est pas fou, et joue curieusement comme Johnny Depp bien que la série soit sortie avant le film), des couleurs, des surprises (pas trop hein, mais quelques unes) et des rebondissment. C'est peut être un peu lent au début (moi-même j'ai eu du mal à accrocher), un peu bateau, mais au final, si ce n'est pas parfait, ça reste tout de même très sympa.