Crash Test Aglaé - Film (2017)
Crash Test Aglaé - Film (2017)

Film de Eric Gravel Comédie dramatique et road movie 1 h 25 min 2 août 2017

L'histoire d'une jeune ouvrière psychorigide dont le seul repère dans la vie est son travail. Lorsqu'elle apprend que son usine fait l'objet d'une délocalisation sauvage, elle accepte, au grand étonnement de l'entreprise, de poursuivre son boulot en Inde. Accompagnée de deux collègues, elle va entreprendre un absurde périple en voiture jusqu'au bout du monde qui se transformera en une improbable quête personnelle.

Aide


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Film Crash Test Aglaé torrent



Mondialisation, crise sociale, affirmation de soi...Voilà un premier film qui, sur le papier, a l’air très sérieux, voir carrément sinistre. Je n’avais pas vu la bande-annonce, c’est le trio d’actrices qui m’a attiré vers ce petit film sorti un peu en catimini (La planète des singes en face aussi). Voilà donc l’une des belles petites surprises françaises de l‘été. C'est délicatement fait, joliment écrit, avec ce qu’il faut d’humour, de dérision et d’absurde pour nous concocter une comédie douce-amère parfois sombre mais surtout pleine d’espoir. Julie Depardieu et Yolande Moreau (hilarante) sont comme toujours impeccables mais c’est India Hair (Camille redouble, Rester vertical) qui tient le haut de l’affiche, et par la même occasion son premier premier rôle. Elle s’en sort avec les honneurs, aussi drôle que touchante. En plein dans l’actualité, Crash Test Aglaé est un road movie au féminin très attachant, bien que parfois un peu invraisemblable, mais c’est vraiment sans importance vu le plaisir que l’on y prend. Un très joli premier film donc, plein de charme et d’une certaine poésie, d’un jeune réalisateur franco-québécois Eric Gravel, que l’on suivra désormais avec intérêt. Pour l’heure, on peut déguster sans modération cette petite bouffée de fraicheur dans un été cinématographique, comme souvent, pas franchement emballant.

http://lecinedefred2.over-blog.fr/